11 juillet 2005

Omurice

Aujourd'hui je vous propose une recette express, que même un étudiant mâle manchot et fainéant est capable de mener à bout. En bref, une recette qui peut permettre à ceux dont le régime varie entre pâtes et raviolis de changer un peu ; ceux qui ont plus d'expérience sauront exploiter le principe pour décliner le plat selon leur goût et leur imagination.

Il s'agit d'un plat japonais, l'omurice (prononcez "omoulaïss"), le mariage de l'omelette et du riz. Ce n'est absolument pas un plat traditionnel, mais un plat de cuisine occidentale créé au Japon (vous suivez ?)

Passons à la recette sans plus tarder :
  • Commencez par préparer le riz. Vous pouvez utiliser du riz blanc, mais c'est meilleur avec du chahan. Au Japon, on trouve du chahan surgelé mangeable.
  • Préparez ensuite l'omelette, assez fine. Juste avant qu'elle soit prête, versez le riz préparé sur une moitié de l'omelette et refermez. C'est prêt ! Accompagnez de sauce ; classiquement on utilise du ketchup. Riz, omelette, ketchup : c'est simple, mais bon.
Vous pouvez ensuite varier comme vous voulez, en changeant la sauce, le riz - si c'est du chahan il y a toutes sortes de recettes -, on peut aussi ajouter des ingrédients en dehors de l'omurice, dans la sauce.

Au Japon, il y a des restaurants d'omurice. Généralement pas très chers, le menu rappelle un peu le principe de la pizzeria ou de la crèperie : un plat de base (l'omurice), décliné en plusieurs dizaines de variantes, incluant les recettes spécifiques au restaurant en question.

3 commentaires:

dovik a dit…

ce soir, j'essai ça !

Erwan a dit…

Tu as essaye ?

Si jamais tu repasses par ici, fais un compte-rendu !

Romain Gilbert a dit…

ca me donne faim...
si tu as d'autres recettes simples comme celle là... thumbs up