10 août 2005

Hiroshima

Fin juillet, j'ai visité Hiroshima. Le hasard fit que ce soit quelques jours avant la célébration des 60 ans de la bombe qui a détruit la ville. J'ai bien sûr visité le musée de la bombe atomique, proche du lieu ou la bombe est tombée sur la ville.

La première partie est informative, sur Hiroshima avant la bombe, sur les dégats causés aux bâtiments et sur l'arme atomique en général. On ne se sent d'ailleurs pas très fier d'être français, car après les États-Unis, la Russie et la Chine, c'est la France qui dispose du plus grand nombre de têtes nucléaires au monde. On apprend pourquoi les États-Unis ont utilisé l'arme atomique contre le Japon alors que l'issue de la guerre était connue, et pourquoi ils ont choisi Hiroshima comme cible. La deuxième partie porte sur les conséquences de la bombe sur les êtres humains, et la visite est une expérience terrifiante que personne n'aimerait faire deux fois.

Il ne faut pas oublier l'horreur de la bombe atomique ; ceci dit, il faut garder à l'esprit que Hiroshima a été reconstruite très rapidement. C'est aujourd'hui une jolie ville portuaire où l'on circule en tramway, qui a l'air bien agréable à vivre. On peut prendre le bac vers la petite île de Miyajima où se trouve un temple au dessus de la mer, et une montagne peuplée de singes et de cerfs en liberté mais pas peureux. On peut aussi y manger les délicieux Momiji Manju, de petits gâteaux en forme de feuille d'érable.

Je sais que ce ne sera pas facile si vous n'y êtes jamais allé, mais la prochaine fois qu'un japonais vous dit qu'il est originaire de Hiroshima... Pensez à une jolie petite ville portuaire entourée de montagne, avant d'imaginer un champignon atomique.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Moi, quand j'entends Hiroshima, j'entends surtout le bruit d'un moteur rotatif (Zoom Zoom!)

Guillaume

elise a dit…

guillaume il est bizar, pourquoi t'entend zoum zoum??

pourquoi les etat unis on laché ses bombes???

Erwan a dit…

Il y a plusieurs raisons:

* Il fallait tester la bombe A en situation reelle. D'ailleurs les Etats-Unis avaient epargne Hiroshima de bombardements traditionnels pour mieux evaluer les consequences de la bombe.

* Le programme nucleaire avait coute tres cher en argent et en hommes, il fallait le justifier aupres de la population.

* Staline s'appretait a envahir le Japon, et a l'armistice il aurait demande une zone d'occupation comme en Allemagne. En particulier il aurait aime recuperer Hokkaido. Truman a ainsi coupe l'herbe sous les pieds de son allie en larguant la bombe A, poussant le Japon a se rendre sans etre envahi.

K-Lach a dit…

Salut !

Et hop, un blog sur le japon en plus dans mes favoris :)

Sympa ton blog, en plus, tu es informaticien .... Si tu as un poste dans ta boite, je pourrais etre interesse (-_-X) si ma femme est d'accord pour vivre au Japon
(j'y ai bosse 9 mois chez Pioneer en tant qu'informaticien dans la R&D)

Bref, pour en revenir sur le sujet, il y a eu un excellent documentaire sur France 5 et effectivement, il fallait empecher Staline de prendre trop de territoire et faire du Japon un allie des US.

K

Erwan a dit…

Salut K-Lach.

Je ne vais pas beaucoup pouvoir t'aider, vu que je suis encore en doctorat (donc pas dans une boite). Mais je suis en train de prospecter aussi, et a ce que j'en vois dans l'informatique avec un minimum de connaissances en japonais on arrive en general a trouver quelque chose.

Bonne chance !

lawren00 a dit…

A ce que j'avais vu il y a aussi d'autres raisons pour la bombe :
Les Etats Unis, à la conférence de Potzdam, avaient estimé les pertes humaines pour les alliers et la population japonaise en cas d'invasion. Le résultat était sans appel, lors de la création de la bombe et les prévisions de destructions et de morts (même si elles ont été sousévaluées) causés par la bombe automique allaient être environ 100 fois moins nombreuses qu'en cas d'invasion.

Après avoir vu de l'intérieur, les américains ont compris que l'armée japonaise entraînait les lycéens et étudiants à combattre l'ennemie avec des lances jusqu'à la mort.